Les Maladies Cryptogamiques

Alternia

Alterniarose ou brûlure alternarienne : l'agent responsable est l'Alternia solani, champignon pathogène de la famille des Pleosporaceae. Les facteurs favorisants sont la rosée et les gouttelettes provoquées par la condensation. Le champignon se conserve dans le sol sous les débris végétaux sous forme de mycélium et de conidies. Cette maladie peut être transmise par les semences.

Symptômes et dégâts: la maladie se manifeste par de nombreux symptômes à tous les stades de croissance de la plante. On peut voir apparaître sur les feuilles, en premier celles de la base de la plante, des taches noires circulaires, dans lesquelles sont visibles des cercles concentriques. Ces lésions entraînent à la longue la défoliation de la feuille. Les tiges et les fruits sont également atteints, en premier lieu ce sont les sépales qui se nécrosent puis se sont les calices. Les graines infectées par la maladie peuvent subir une fonte des semis au moment de la germination.

Moyens de lutte: utilisation de variétés résistantes, destruction des fanes des cultures précédentes, rotation culturale, aération dans le cas d'une culture sous tunnel, traitement chimique, fongicides et la lutte biologique à l'aide de l'agent  Bacillus subtilis.

 Alternaria solani - stem lesions  alternariose1  alternariose2

 

Anthracnose. Colletotrichum spp.

L'anthracnose, également appellée la maladie du charbon, est due à différents champignons dont Apiognomonia, Colletotrichum, Discula, Gloeosporium, Glomerella, Gnomonia, Pseudopeziza. L’organisme pathogène responsable de l’anthracnose passe l’hiver dans les débris végétaux des plantes, mais il peut également survivre dans le sol pendant une courte période de temps. De nombreuses mauvaises herbes courantes et certaines cultures sont des hôtes asymptomatiques. La maladie peut également se transmettre par les semences.

symptômes et dégâts:Les lésions présentes sur les feuilles ou les fruits agissent comme inoculum et répandent l’infection.Sur les fruits, les symptômes sont de petites taches rondes, en creux, d’aspect huileux. Les taches grossissent progressivement en formant des anneaux concentriques, pour atteindre 20 mm (3/4 po) de diamètre. Elles noircissent, et leur centre se couvre de petites structures fongiques noires. Les lésions d’anthracnose sur les feuilles passent inaperçues. Les infections peuvent se déclencher n’importe quand, lorsque la température est comprise entre 10 °C et 30 °C (50 – 86 °F). Les foyers s’étendent rapidement durant les périodes prolongées d’humectation des feuilles. Bien que les symptômes ne se manifestent que sur les fruits mûrs, l’infection peut débuter sur les fruits verts. Les traitements de fongicides doivent commencer suffisamment tôt pour empêcher l’infection du fruit lorsqu’il est encore vert. L'évolution plutôt lente des taches et la présence des microsclérotes et des acervules sur ces dernières permettent d'identifier facilement cette mycose.vent commencer suffisamment tôt pour empêcher l’infection du fruit lorsqu’il est encore vert.

Moyens de lutte

Pratiquer une rotation d’au moins trois ans, exempte de cultures de la famille solanacées. Éliminer les mauvaises herbes qui peuvent être les hôtes du champignon de l’anthracnose. Utiliser des semences traitées ou exemptes de maladies. Des pulvérisations fongicides au moment optimal sont efficaces pour réduire l’importance des pertes que cette maladie peut engendrer.

 anthracnose-  anthracnose1   anthracnose2

 

Oïdium

oidiumAppelée également "maladie du blanc", ce sont des champignons appartenant à la famille des Erysiphacées qui sont responsables de cette maladie. Contrairement à d'autres champignons celui-ci peut proliférer par temps sec. De plus, une large amplitude thermique entre le jour et la nuit constitue un facteur aggravant.

Symptômes et dégâts: apparition de tâches jaunes sur la face supérieure des feuilles et d'un duvet blanc sur la face inférieure. Un jaunissement des feuilles qui se dessèchent et tombent. Les organes jeunes sont en priorité contaminés. Une malnutrition minérale accentue cette maladie. Par contre elle ne se manifeste jamais sur les fruits.

Moyens de lutte: l'utilisation de purin de Prêle, contenant de la silice, ou une infusion d'ail additionnée de lait (celui-ci servant d 'adjuvant d' adhérence et aussi d' antifongique), permettent de supprimer l 'oïdium tout en préservant l 'environnement et la fertilité du sol. Des infusions ou pulvérisations de souffre restent très efficaces pour lutter contre cette maladie. Supprimer les feuilles basales attaquées par la maladie, stimuler la croissance par un apport azoté (purin d' ortie).Dans le cas de cultures sous tunnel, il faut aérer le plus possible pour éviter les excès de chaleur. De façon préventive on peut effectuer une vaporisation d 'eau mélangée de lait écrémé (10%) qui aura pour effet d'éradiquer l 'oïdium, de plus cette vaporisation renforcerait les défenses immunitaires de la plante

Mildiou

Le mildiou ,appelée également "la peste noire", est du au champignon Phytophthora qui se propage d'autant plus facilement que les conditions atmosphériques sont humides et douces, voire chaudes(15/27°). A noter que la souche responsable de cette maladie varie d'une année sur l'autre.

Symptômes et dégâts: apparition de tâches jaunâtres qui tournent au brun assez rapidement. Sur la face inférieure des feuilles on distingue un duvet blanc grisâtre d'où des spores s'extraient. En général  les points d'insertion des gourmands, des feuilles et des fruits sont les endroits altérés en premier. Les feuilles sont les premières atteintes, ensuite les tiges et pour terminer, les fruits. 

Moyens de lutte: la prévention reste le moyen de lutte le plus efficace.En effet une fois que la maladie est diagnostiquée le plant infecté est quasiment perdu. Il faut planter des pieds que vous aurez semé ou élevé vous même en les endurcissant et en fortifiant l'enracinement par des rempotages successifs. Mélanger les variétés ( précoces,tardives, résistantes aux maladies, à grand développement ...) la diversité étant un atout pour la non prolifération d'un plant atteint. Eviter les arrosages excessifs, effeuiller et bourgeonner régulièrement afin de faciliter la circulation d' air entre les plants.Le paillage est également un bon moyen d'atténuer l 'humidité; un arrosage goutte à goutte vous permettra d 'arroser sans mouiller les feuilles. En préventif, l'emploi d 'un cocktail maison d'extraits de végétaux (fougère/prêle/consoude/ortie) aura pour effet de fortifier la plante d 'ou une meilleur résistance aux attaques. On peut également pratiquer une vaporisation de bicarbonate de soude, associé à du savon noir pour une meilleure accroche sur le feuillage.L'extrait fermenté de Bardane  (utiliser des feuilles sèches) dilué à 20% en pulvérisation, répétée à 3 reprises à 10 jours d' intervalle est également très efficace.L'emploi de bouillie bordelaise très usitée autrefois est déconseillée car cette solution est polluante à terme (métaux lourds). En effet le cuivre qui la compose ne se décompose pas dans le sol et est même nuisible pour la vie des micro-organismes du sol.

mildiou-tomate-fruit  mildiou-sur-tomate-  mildiou1  mildiou feuille

Botytris

Le Botrytis, appelé également "pourriture grise"est un champignon ascomycete de la famille des Sclerotiniaceae. C'est une maladie aérienne surtout observée en culture sous abri. Les facteurs favorables à son développement sont une hygrométrie excessive et une forte densité de plantation ce qui favorise la germination des spores de ce champignon. Les à-coups climatiques ou de fertilisation sont également des vecteurs favorables. C'est également un parasite de blessure.

Symptômes et dégâts:  Les principaux symptômes la moisissure grise sont des tâches spectrales sur le fruit et, parfois, la pourriture de ce dernier. Ces tâches se présentent sous forme d’auréoles pâles ou d’anneaux avec un petit point brun noir au centre. Le champignon forme une sporulation grise et duveteuse sur les feuilles, les tiges, les fleurs fanées ou les fruits. L’infection apparaît d’abord sur les feuilles qui sont en contact avec le sol, ou sur les feuilles et les fleurs abîmées. L’infection peut ceinturer complètement les tiges atteintes. Des conditions d'humidité élevée qui se prolongent sont favorables à la moisissure grise. Le champignon peut être présent durant toute la saison, mais ses principaux symptômes se manifestent pendant la mise à fruits. Il est peu courant, sauf au cours des saisons très humides, et ne cause généralement pas de graves dommages.

Moyens de lutte: éviter les terrains infectés, les apports excessifs d'azote et les excès d'eau et d'humidité. Elimer les plants malades planter des variétes résistantes. Eviter les blessures des tissus lors des tailles et ébourgeonnages.

botrytis tomate DB 455  botrytis symptomes1  botrytis symptomes2

     -Sites Amis

         -VERTILOOM

          -JARDINSDETOMATES

          -INFOS-TOMATES

          -ESSAIME-ARTOMATE

     

Mostly Sunny

27°C

AMBERT

Mostly Sunny

Humidity: 36%

Wind: 6.44 km/h

  • 16 Aug 2017

    Mostly Sunny 27°C 14°C

  • 17 Aug 2017

    Mostly Cloudy 26°C 16°C