Influence de la Température sur la Culture de la Tomate 

D' origine tropicale  (Amérique latine) la Tomate a des exigences particulières en matière de température c'est  d'ailleurs le facteur déterminant dans la conduite de sa culture. La tomate réagit aux variations de température qui ont lieu pendant son cycle de croissance.  Pour donner quelques exemples, cela affecte la germination des graines, la croissance des semis, la floraison, la mise à fruits ainsi que la qualité des fruits.

En effet les températures basses (moins de 10°) ralentissent ou stoppent la croissance ,entrainent un raccourcissement des entre-noeuds et la formation d' un feuillage important au détriment de la fructification. Au dessus de 17° le pollen germe mal, les bouquets se ramifient et la nouaison est délicate. A contrario des températures élevées favorisent la croissance au détriment de l 'inflorescence qui peut avorter; un temps sec et chaud persistant peut entrainer un allongement anormal du pistil rendant ainsi une auto pollinisation délicate. Au dessus de 30° c'est le lycopène, pigment responsable de la coloration de la tomate, qui ne se forme plus.

C'est donc le facteur dont le rôle est le plus complexe sur l’équilibre feuilles/fruit , c’est-à-dire le rapport  activité végétative/ générative . Il  faut  savoir que la règle essentielle est la suivante: c’est la température moyenne journalière  qui  influe le plus sur le développement biologique du plan de tomate. En parallèle il faut garder à l’esprit que c’est l’état de la plante qui déterminera ce rapport végétatif/génératif.

Avant tout quelques rappels de définitions

Caractère végétatif : favorise croissance de la plante, c’est-à-dire une plante  avec beaucoup de feuilles (surface foliaire développée) des tissus riche en eau  de couleur vert clair. Une floraison régulière mais les fleurs sont d’un jaune pâle avec les pétales soudées.

Caractère génératif : à l’inverse  du caractère végétatif, la plante sera plus trapue, vert foncé , violacée en haut de tige. La floraison est bonne et les fleurs sont d’un jaune intense, plus apte à la fructification.

La vigueur : elle n’a pas de relation directe avec l’un ou l’autre de ces  deux caractères, on peut avoir une plante  présentant un caractère végétatif avoir une forte vigueur et  inversement. Dans la limite de l’étiolement on favorisera la vigueur.

Température moyenne sur 24h

Plus cette température est élevée plus la croissance sera  importante (photosynthèse, transpiration). Quand la plante est dépourvue de fruit   (avant la 1ère nouaison), plus on chauffe, plus on activera le développement  végétatif (croissance  des racines, tiges, feuilles). A contrario quand la plante porte des fruits, plus on chauffe, plus on favorise leurs développement et cela aux dépens des feuilles, donc la vigueur diminue.

Ecart température jour/nuit

Plus l’écart entre jour et la nuit est important, plus la plante sera générative. A l’inverse une température étale ne stresse pas la plante et favorise le végétatif. En pépinière on ne crée cet écart qu’ au moment de la formation du premier bouquet  afin de favoriser la fructification et on le réduit à mesure que l’on veut redonner de la vigueur  à la plante.

En pépinière, au moment de la sortie du premier bouquet, on crée artificiellement cet écart souvent sur 4 périodes  par jour en accentuant la vitesse  de passage  d’une température haute à une température baisse (KICK de température),  ainsi le stress causé à la plante est plus important et crée un «effet génératif » certain.

Pour les semis, après la levée, il faut baisser la température nocturne aux environs de 15° voire 12° et lorsque les plants ont cinq semaines  qu’ils sont de la grosseur d’un crayon on peut abaisser encore la température  jusqu’ à 10° ; ce choc thermique aura pour effet d’accentuer le caractère génératif de la plante qui sera plus trapue, aux feuilles vertes foncées, et donc plus apte à  supporter une prochaine transplantation.

Il est évident que la régulation thermique n’est  gérable , en générale, que jusqu’au stade de la mise en place, en effet une fois en pleine terre il sera beaucoup plus délicat, voire impossible de domestiquer les variations thermiques. Seule la culture en serre ou tunnel pourrait le permettre mais cela au détriment de la saveur de la tomate ; il est de notoriété publique  qu’une tomate de plein champ a beaucoup plus de goût qu’une tomate de serre souvent insipide voire acide.

Tableau récapitulatif des températures à respecter pour une conduite optimale de culture

Phase de développement

Température minimum

Plage idéale

Température maximum

Semis

11°

16/29°

34°

Croissance plants

18°

21/24°

32°

Mise à fruit

18°

20/24°

30°

Maturation

10°

20/24°

30°

Influence de la température sur la floraison et la fructification

Température

Influence sur la floraison et la fructification

>35°

Mise à fruit réduite

<13°

Occasionne des manques

<10°

Plus ou peu de mise à fruit

bibliographie:

     -Sites Amis

         -VERTILOOM

          -JARDINSDETOMATES

          -INFOS-TOMATES

          -ESSAIME-ARTOMATE

     

détails heure par heure