La Greffe de Tomate : mode d’emploi..... 

   greffe cure-dent Cette technique a pour but d'améliorer le rendement et la résistance des plants ainsi traités. En effet, on prend les qualités d'une variété A pour les transmettre à la variété B, en général le porte greffe A est naturellement résistant aux maladies, bactéries, viroses et/ou  a un système radiculaire particulièrement développé ce qui favorise la croissance de la variété B.  C'est aussi un bon moyen d'obtenir des plants qui auront plus de "vigueur". Cette vigueur supplémentaire est particulièrement bénéfique lorsque les conditions météorologiques sont difficiles ,été caniculaire ou  frais. Un plant greffé, outre ses qualités de résistance aux maladies, permet  d'améliorer le rendement de façon notable. Les plants greffés peuvent être conduits sur une seule tige si les conditions climatiques sont extrêmes, dans le cas contraire la végétation de ces plants va vite devenir excessiveet ingérable. Il sera donc nécessaire de conduire ces plants sur plusieurs têtes afin de canaliser cette vigueur. Ainsi on évitera qu'ils prennent un caractère végétatif trop  prononcé , que l'on puisse les équilibrer correctement afin que la mise à fruit et la fructification soient uniformes. IL existe plusieurs façons de doubler les têtes: 2 tiges au niveau de la 1ère et de la 2ième feuille, 2 tiges au niveau des cotylédons, 2ième tige initiée  sous le premier bouquet. Ces trois méthodes présentent des avantages et des inconvénients, sachez que la troisième solution a l'énorme avantage de ne pas risquer de fendre le porte-greffe au niveau de l'initiation des 2 tiges car la seconde tige est initiée bien plus haut que le point de greffe, ce qui n 'est pas le cas des deux autres méthodes. Par contre il existe un risque que les deux tiges ne soient pas égales, mais à notre niveau de jardinier amateur cela importe peu.

    Les porte-greffes sont assez nombreux et pour la plupart des hybrides : Arnold F1, Brigeor, Groundforce F1 Vigomax, etc.... Il est assez difficile de se procurer leurs semences qui de plus ne se conservent pas, leur germination est trés aléatoire (il faut compter que sur 50% de réussite) et sont excessivement onéreuses, je vous conseille donc de vous intéresser à quelques variétés anciennes qui ont fait leur preuve , qui ont le mérite de ne pas avoir été manipulées génétiquement et dont on peut récolter les graines aisément. Ce sont :  Petit Moineau (hâtive, résistante au mildiou et à l’oïdium, grand développement, système radiculaire important), Red Currant (tomate groseille, bonne résistance aux maladies), Cuatomate (variété sauvage originaire du Mexique, résistante et robuste), Burpee Delicious pour les variétés les plus connues, cette liste étant loin d'être exhaustive.

   Le semis des porte-greffes se fait généralement trois semaines avant le semis de ceux qui serviront de greffons; en effet le porte-greffe doit être assez robuste (bon enracinement) pour supporter l'opération. Comme pour toute bonne germination la lumière est essentielle, les semis s'effectuant dans des pots individuels avec un terreau à semis de qualité (j’y adjoins quelques poignées de perlite qui régule l' hydrométrie du substrat et de vermiculite qui libère progressivement du magnésium ce qui favorise le développement ) . Les greffons étant eux semés 3 semaines plus tard dans les mêmes conditions.
    Le matériel nécessaire est facile à réunir, (hormis les pinces spéciales greffe) et se compose d’un cutter, eau de javel pour désinfecter, du raffia pour ligaturer, des tuteurs, des bouteilles en plastique (dont on aura préalablement ôté le goulot) qui serviront de « mini serre ». Il faudra également préparer des étiquettes afin de repérer les différentes variétés du porte-greffe et du greffon ( ex :Petit moineau X  Cherokee purple). Il est essentiel, pour une réussite garantie, de travailler dans un local propre et désinfecté.  

 

Les différentes techniques de greffe les plus usitées:

 

greffe cure-dent

-la greffe au cure dent; technique sans ligature, on taille le greffon en pointe (double biseau) que l 'on insère dans l 'orifice créé dans le porte-greffe à l'aide d'un cure dent ou tous autres objets de formes similaires(lime,aiguille à tricoter etc...).

 

 

 

 

 

greffe approche 1greffe approche 2

la greffe par approche: il existe 2 méthodes.La méthode 1 consiste à faire une entaille de 15mm environ sur le porte greffe, que l 'on aura étêté auparavant,  et sur le greffon. On les rapproche en faisant coincider au maximum les entailles, on ligature ou l 'on place une pince. La méthode 2 consiste à faire une entaille, en forme de V inversé, dans le porte-greffe et le greffon , à la même hauteur , au préalable on les aura transplantés dans le même container. Ilt devront faire une vingtaine de cm. On aligne avec précaution les deux tiges (rendues fragiles une fois entaillées), on maintient au niveau des entailles à l'aide d'une pince à greffer, on bruminise surtout au niveau de la greffe. Il est important de bien repérer le porte-greffe et le greffon afin de ne pas les confondre au moment ou l'on sectionnera le greffon juste au dessous de la greffe. (valable pour les 2 méthodes) 

greffe japonaise

-la greffe de tête à la japonaise: il vous faudra une pince à greffer ou mieux un manchon silicone; on sectionne le porte-greffe et le greffon à 45° au dessus des cotylédons (environ 1 à 2cm), on glisse dans  le manchon les deux sections obtenues afin que celles-ci rentrent en contact parfaitement.

 

 

 

greffe en fente-la greffe en fente ou greffe anglaise à cheval; il faut sectionner le greffon et le porte greffe au niveau où les diamétres sont identiques ,on fend le porte-greffe sur une longueur de 15mm, on taille la base du greffon en biseau,  celui-ci sera introduit dans la fente du porte-greffe en veillant que les deux parties soient bien en contact; il est indispensable de mettre en place une pince à greffer au niveau des lévres de la fente afin de consolider le point de greffe.

 

greffe fente simple

  -la greffe anglaise simple: variante simplifiée de la greffe à cheval, on sectionne en biseau simple le greffon et le porte-greffe, on fait coincider les deux parties qu'on ligature.

 

 

 

 

 

greffe perforation

 -la greffe par perforation latérale (dite au tournevis): deux jours avant la greffe on étête le porte greffe à 2/3 cm au dessus d'une branche latérale.Le jour de la greffe on perce à l'aisselle de la dite branche, à l'aide d'un tournevis que l'on aura auparavant désinfecté en respectant un angle de 45° environ, et on  insére dans la fente ainsi obtenue le greffon que l'on aura taillé en double biseau. Il ne sera pas nécessaire d'employer de ligature.

 

 

greffe cuivre-la greffe au fil de cuivre: on décapite de façon franche le porte-greffe à 7/8cm au dessus des cotylédons, on effectue la même opération sur le greffon, on se procure un morceau de fil de cuivre de 4cm environ que l 'on va enfiler dans les deux parties obtenues auparavant en faisant bien coincider les coupes; il n'est pas nécessaire de ligaturer puisque la tige de cuivre rigidifie l ' ensemble greffon/porte-greffe .

Pout toutes ses méthodes on enlèvent les feuilles agées et inutiles afin de canaliser la séve vers l 'essentiel, c'est à dire le point de greffage.

Le traitement post greffe est très important pour sa réussite et s'applique à toutes les techniques de greffe. Il consiste en une brumisation du greffon (l'emploi d'eau de pluie est préférable) immédiatement après la greffe,  opération que l’on renouvellera régulièrement pour maintenir le taux d’humidité aux environs de 70/80% (attention de ne pas brumiser directement sur les feuilles, le poids de l 'eau ainsi déposé pourrait faire bouger le greffon),  pour sa mise à l’étouffée on se servira de bouteilles plastique que l’on aura préparées préalablement ou pour les plus bricoleur on confectionnera un "chambre humide". Il est primordial également, les premiers jours suivant la greffe, de maintenir une légère obscurité. On habituera ensuite progressivement les greffons à la lumière vive ; le processus de reprise demande environ une quinzaine de jour.

Ces méthodes s'appliquent également aux autres Solanacées (aubergine, piments....)

Ici vous pourrez télécharger un fichier Excel qui vous aidera à planifier vos greffes                                                                           (NB:  je n 'arrive pas à retrouver le nom de son créateur afin de lui en attribuer la paternité)