ortie-2-fleur

Les Orties

sont un genre de la famille des Urticacées qui regroupe une trentaine d'espèces de plantes herbacées à feuilles velues. Les espèces les plus communes sont la grande ortie et l'ortie brûlante celles-ci étant reconnues comme faisant partie des plantes médicinales les plus et les plus efficaces outre leurs qualités anti-inflammatoires, diurétiques elles sont très utiles en tant qu'engrais vert et insecticide; ce sont ces propriètées qui nous intéressent aujourd'hui.

Grande plante vivace rhizomateuse urticante, on peut la reproduire par division de souche ou bouturage, mais on préférera les plantes sauvages suffisamment nombreuses pour un usage familial. Ses principales vertus sont de fortifier et stimuler la vie microbienne, il renforce le plante, lutte contre la chlorose et favorise la photosynthèse. L'un de ces principes actifs est l 'acide formique contenu dans les poils urticants. On récolte la plante entière avant la floraison, on peut y adjoindre les racines qui auraient des actions fongicides. 

Utilisation

.Infusion1kg pour 10l d 'eau de pluie pendant 12 heures, utilisation diluée à 10%, elle  est insectifuge (puceron,acarien, carpocapse) et parfois insecticide (puceron vert et noir). En utilisation pure elle luttera efficacement contre la fonte des semis.

.Extrait fermenté: 1kg pour 10 l d'eau de pluie pendant plusieurs jours, fertilisant car riche en azote, en épandage dilué à 10 à 20% , 5 à 10% en pulvérisation. Par trempage dilué à 20% il favorisla germination, trempage de graines pendant une nuit (carotte, mâche...), et renforce les défenses immunitaires des plantes. On peut également s'en servir pour praliner les arbres et arbustes en racines nues avant leur plantation. En adjonction avec de l'extrait de consoude (riche en potasse) on obtiendra un engrais plus complet, pour finir c'est un excellent activateur de compost.

.Macération: 1kg pour 10 l d'eau de pluie (froide), macération dans l'eau pendant 12 heures. Filtrage et pulvérisation de l'extrait pur. Action répulsive sur les acariens, les pucerons et les vers des pommes. 

.Décoction: racine seule, 100g mises à tremper au préalable pendant 24 h, pour 1 litre d'eau frémissante pendant 30 mn, à employer pur pour lutter contre la pourriture grise du fraisier et l'oïdium du pommier

.Feuille fraîche: à la plantation on en enfouie une poignée ou deux à chaque pied de tomates (  ou tout autre Solanacées ou Cucurbitacées) en évitant un contact direct avec les racines, les feuilles en se dégradant fourniront à la plante de l'azote favorable au bon développement du jeune plant. 

 A noter que l' on peut également utiliser les orties pour la consommation humaine en soupe ou infusion, elles sont conseillées pour leurs propriètés antidiabétiques, diurétiques et cicatrisantes.

bibliographie: Wikipédia, Purin d' ortie &cie  aux éditions de Terran