Quand et Comment utiliser les Extraits Végétaux.

Maintenant que nous avons préparé des extraits avec tout le soin nécessaire, comment procéder pour les utiliser au mieux afin d'en tirer leur quintessence et en faire profiter notre jardin. En vaporisation, en épandage, le soir ou le matin, nous allons essayer de répondre à toutes ces questions.

Arrosage ou Pulvérisation

L'arrosage a l'avantage d'être plus rapide à mettre en oeuvre et à effectuer bien que plus fastidieux que la vaporisation mais par contre on gâche du précieux produit, par ruisselage et en exagérant souvent les dosages. La vaporisation, qui peut être foliaire ou au sol suivant l'époque et les besoins, est plus longue mais plus précise et son effet est spectaculaire car plus stimulante, de plus le dosage est plus précis, et on économise donc du produit. A noter qu'une vaporisation au sol ,en grosses gouttelettes, évite le surdosage.

L'arrosage se fait généralement le soir en diluant les extraits à 20%. La vaporisation se fait le matin une fois la rosée levée, si l'on cherche un effet stimulant et le soir si l'on cherche plutôt ses effets insectifuge et insecticide, les insectes ainsi traités étant beaucoup plus réceptifs à ce moment de la journée. Pour l'effet fongicide peu importe le moment de la journée, toute fois évitez de traiter en pleine chaleur. Attention en cas de sécheresse arroser copieusement les végétaux la veille, ils seront réhydratés et donc moins stressés.

Quelles conditions météo

Profitons de la pluie, car c'est après un épisode pluvieux que le traitement sera le plus efficace, la végétation est hydratée donc plus réceptive au bienfaits de nos extraits, il est évident que l'on attendra que le feuillage soit ressuyé avant de traiter. Dans le cas d'une sécheresse il est impératif de bien arroser la veille d'un traitement sous peine de brûlure éventuelle et d'une efficacité moindre les plantes étant stressées donc moins réceptives. Au niveau des températures la bonne fourchette se situe entre 15° et 25°,  une température inférieure a pour conséquence une absorption foliaire plus réduite et au delà de 25° il y a risque de brûlures dues à une évaporation trop rapide.

On traitera différemment suivant les saisons, en fin d'hiver on réactivera la vie microbienne avec une solution d'ortie diluée à 20%, au printemps on utilise un cocktail fortement dosé en azote ( 6 mesures d'ortie pour 2 de consoude, 2 prêle et 2 de fougère) à renouveler 2 à 3 fois par mois. En été on stimule la mise à fruit avec un cocktail plus concentré en potasse (4 mesures de consoude pour 2 d'ortie, 2 de prêle et 2 de fougère) que l'on répéte 2 fois par mois. En automne les feuilles étant beaucoup moins foctionnelles on arrose au pied avec un extrait dosé pour une moitié de purin de consoude et l'autre moitié de purin d'ortie et ceci afin de permettre aux plantes de se constituer les réserves nécessaires pour passer l'hiver. Toute l'année on traite de façon ponctuelle suivant les attaques de nuisibles ou des maladies en gardant à l'esprit que plus tôt on diagnostique et traite un symptome plus les chances de rétablissement sont grandes: l'observation est essentielle.

Petit rappel important: lorsque l'on parle de mélange ou cocktail d'extraits de végétaux, les dits extraits sont réalisés individuellement et ne sont mélangés qu'une fois achevé le processus utilisé pour leur réalisation et qu'une filtration soigneuse soit effectuée.

bibliographie: Wikipédia, Purin d' ortie &cie  aux éditions de Terran

     -Sites Amis

         -VERTILOOM

          -JARDINSDETOMATES

          -INFOS-TOMATES

          -ESSAIME-ARTOMATE

     

Cloudy

18°C

AMBERT

Cloudy

Humidity: 45%

Wind: 6.44 km/h

  • 19 Sep 2017

    Partly Cloudy 18°C 6°C

  • 20 Sep 2017

    Rain 13°C 10°C