Bienvenue sur le site des amoureux des Tomates et des Piments
Près de 3000 variétés décrites...
des variétés Héritage aux créations les plus récentes...
issues des 5 continents...
certaines sont en vente dans la boutique de l'Association
Bonne visite...

Carence en Potassium (K)

Le potassium (K) est le troisième des trois nutriments primaires requis par les plantes, avec l'azote (N) et le phosphore (P). Contrairement à l'azote et au phosphore, le potassium n'est pas utilisé dans la synthèse structurelle de molécules bio-chimiquement importantes. Le potassium se retrouve dans la solution des cellules végétales et est utilisé pour maintenir la pression de turgescence de la cellule (cela veut dire qu'il empêche la plante de faner). De plus, le potassium joue un rôle dans le bon fonctionnement des stomates (cellules situées sur la face inférieure des feuilles qui s'ouvrent et se referment pour permettre à la vapeur d'eau et aux gaz résiduaires de s'échapper) et agit comme activateur d'enzymes.

-Symptômes

Les symptômes sont principalement visibles sur les feuilles les plus âgées et n'affectent les jeunes feuilles que dans les cas extrêmes. Des carences légères en potassium sont caractérisées par le développement de taches chlorotiques, plus ou moins marquées sur les bords des feuilles (brûlure des pointes). Des mouchetures blanchâtres, nécrotiques peuvent apparaître au sein des ces zones chlorotiques. Dans les cas sévères, celles-ci deviennent des brûlures sèches et cuivrées (nécroses) qui progressent graduellement des bords de la feuille à la nervure principale. Les veines principales demeurent vertes et les feuilles ont tendance à s'enrouler et se froisser. Les plants ont des tiges boisées et la croissance s'en trouve ralentie. La floraison et la nouaison sont compromises. Si la carence se manifeste pendant le développement des fruits, les tomates présentent un murissement en patch, certaines zones demeurant vertes, la plupart du temps à proximité des tiges. Les fruits peuvent être plus mous, creux, et de taille irrégulière, mal colorés et montrant un symptôme de marbrure. La croissance des plantes est plus ou moins réduite. 

-Causes

Cette carence est due à des réserves trop faibles en potassium disponibles dans le sol, ou bien d'une mauvaise assimilation de ce dernier. Elle se retrouve généralement en présence de sols acides mais aussi également dans des sols légers à faible teneur en éléments organiques. D'autres facteurs déclencheurs peuvent être des arrosages trop importants qui provoquent un lessivage des éléments nutritifs mais également des conditions de sécheresse qui peuvent bloquer l'absorption des dits éléments nutritifs. Le potassium maintient l'équilibre ionique et hydrique de la plante. Il contribue à la production et au transport des sucres au sein de la plante, ainsi qu'à l'activation enzymatique et à la synthèse des protéines. Le potassium est également requis pour la synthèse de pigments, notamment le lycopène. Les plantes présentant une carence en potassium seront plus sensibles à la sécheresse et aux maladies.

-Remèdes

Un premier lieu il faudra faire un apport annuel de matière organique sous forme de fumier animal et/ou de paillis végétal (pailles, débris végétaux). Mais aussi de cendres de bois qui sont également très riches en potassium. Pour les sols acides effectuer un apport de carbonates de calcium d’origine naturelle (produits crus (CaCO3)) ou de carbonates magnésiens d’origine naturelle (produits crus (MgCO3)) ou de la Dolomie, celle-ci faisant la synthèse des deux précédents, carbonate double de calcium et de magnésium, de composition chimique CaMg(CO3)2.  Enfin il existe des engrais spécifique comme le Patenkali, un engrais potassique d'origine naturel extrait de sels bruts de potasse résultant de dépôts marins (30% (forme sulfate SK, K20) soufré 42,5% (SO3) et Magnésien 10% (MgO). Il est pauvre en chlore et n'accroît pas la salinité des sols. Il faut autant de Mg++ que de K+  afin d'éviter tout antagonisme entre ces 2 éléments. Le magnésium est plus facilement lessivé que le potassium car il est moins bien retenu par les argiles. Cet engrais est extrêmement soluble donc aisément lessivable, il faudra l'utiliser avec précaution afin éviter que le remède soit pire que le mal.

-Prévention

Bonne gestion de l'arrosage. En amont, pendant la période hivernale effectuer des chaulages et des apports en matière organique afin d'aider le sol à retenir le potassium.

-Surdosage

Des niveaux de potassium excessifs peuvent générer des antagonismes qui entrainent d'autres types de désordre nutritionnel, comme une carence en magnésium ou en calcium. 

                            

 Carence en:  Calcium - Magnésium - Phosphore - Azote - Bore - Manganèse - Soufre - Fer - Zinc - Cuivre - Molybdène

 

 

Bibliographie:
          

     -Sites Amis

          -TOMATOFIFOU Site de Vente

          -JARDINSDETOMATES

          -INFOS-TOMATES

          -ESSAIME-ARTOMATE

         

     

         Forum 

             Les Tomos